Avec un minimum de précaution et d’entretien, la majorité des sinistres peut être évitée. Il n’en demeure pas moins qu’un sinistre  n’arrive pas qu’aux autres, et dans ce cas la première des consignes est de garder son sang froid et d’intervenir efficacement et courtoisement.

​LE DEGAT DES EAUX

Si une fuite d’eau se produit chez vous, essayez d’en limiter les conséquences en recherchant la cause, en la maîtrisant par vous-même ou avec l’aide d’un professionnel, et en évacuant l’eau le plus rapidement possible.

Faites une déclaration à votre assureur en lui indiquant la nature des dommages, sans entrer dans le détail, et allez constater chez les voisins  les dégâts provoqués.

Remplissez ensemble le constat  amiable à communiquer à votre assureur avec les coordonnées de l’assurance de l’immeuble que vous trouverez en annonce.

Si la fuite provient de l’appartement voisin, prenez contact avec son occupant, il n’en a peut-être pas pris conscience.

En cas d’absence, prévenez le concierge ou le syndic de l’immeuble, et pensez à fermer le robinet d’arrêt de votre appartement.

Notez bien que la plupart des dégâts des eaux sont causés par les machines à laver. Nous vous conseillons donc de ne pas les laisser fonctionner en votre absence et de fermer le robinet d’arrivée  d’eau après chaque usage.

Sachez que c’est l’assurance de la personne qui est sinistrée qui va envoyer un expert et suivre le dossier. Aussi n’attendez pas que le voisin du dessus ou le syndic active votre dossier car c’est généralement votre assurance qui vous indemnisera.

Il est nécessaire de connaître les conventions qui régissent les rapports entre compagnies d'assurance pour bien comprendre comment le sinistre sera réglé par les compagnies d'assurance. La convention qui est en cours depuis le 1er juin 2018 s'appelle la convention IRSI .

 

L’INCENDIE

Prévenez ou faites prévenir les sapeurs-pompiers (Tel : 18) et attendez leur intervention en appliquant les conseils suivants :

- Si le feu se déclare dans votre appartement, fermez la pièce concernée et les fenêtres de l’appartement pour éviter tout courant d’air, puis quittez votre logement en attendant l’arrivée des pompiers.

- Si le feu se déclare à l’extérieur de l’appartement mais que celui-ci est menacé par les flammes, restez dans votre logement, fermez les portes, les fenêtres et le gaz. Mettez des linges mouillés et arrosez la partie menacée.

La possession d’un petit extincteur est un élément important de sécurité, pour un coût modeste.

 

LA FUITE DE GAZ

- Si vous décelez une fuite de gaz dans l’immeuble, prévenez immédiatement  les pompiers et le service d’urgence de GDF (reportez-vous à votre facture).

Pour éviter la fuite de gaz, veillez à la conformité de vos installations et de vos appareils.

Veillez également à ne pas boucher les grilles de ventilation qui assurent votre protection.

L’EFFRACTION

 

​Première chose à faire : portez plainte au commissariat de votre quartier et adressez une copie du dépôt de plainte à votre assureur.

Sachez qu’il vous appartient d’équiper votre serrure de systèmes de protection : volets, serrure trois points, grilles aux fenêtres, et c’est à la copropriété d’équiper, si elle le décide, l’immeuble d’un digicode, d’un interphone  ou d’un vidéophone.

 

LA DECLARATION A L’ASSURANCE

Lorsqu’un sinistre se produit, vous disposez d’un délai de 5 jours pour prévenir votre assureur (deux jours ouvrés en cas de vol) par lettre recommandée.

Vous devez fournir la preuve des dommages subis, c’est pourquoi il est vivement conseillé de ne pas jeter les objets détériorés.

Rassemblez tous les documents ayant trait aux bien concernés : photos, factures, certificats de garantie…

Et n’oubliez pas que les biens de valeur doivent faire l’objet  d’une expertise préalable par un expert pour éviter toute contestation avec la compagnie d’assurance.

Si le sinistre implique l’un de vos voisins, établissez un constat à l’amiable et transmettez-le très rapidement à votre assureur.

Dernière précision : avant d’engager les travaux de remise en état, fait faire un devis des travaux à exécuter, attendez la visite de l’expert mandaté par votre assureur. L’expert évaluera le montant des dégâts et vous précisera les modalités d’indemnisation.

Transmettez le double au syndic pour information.

Il est nécessaire de connaître les conventions qui régissent les rapports entre compagnies d'assurance pour bien comprendre comment le sinistre sera réglé par les compagnies d'assurance. La convention qui est en cours depuis le 01/06/2018 s'appelle la convention IRSI .

© 2014 par le Cabinet GSI

NOUS SUIVRE:

  • w-facebook
  • Twitter Clean